background image

24 Visite de La reine Elisabeth de Belgique

 en mai 1918. 

Après une défense héroïque des forts de Bruxelles qui permet à l'armée française de battre en retraite,
le  général  Leman  est  fait  prisonnier.  Il  est  transféré  en  Allemagne,  tout  d’abord  à  la  forteresse  de
Magdebourg,  puis,  à  partir  du  7  avril  1915,  à  Blankenburg-im-Mark.  La  santé  du  général  Leman  est
chancelante et inspire les plus vives inquiétudes à son entourage.
  Fin  1917,  le  roi  Albert  l’autorise  à  accepter  sa  libération,  le  gouvernement  allemand  étant  disposé  à
accorder celle-ci sans conditions.
 Le 19 décembre 1917, le général Leman arrive à Bâle et le 1er février 1918 à Paris, où il est reçu avec les 
grands honneurs. Il s’installe à proximité du Havre et sa santé s’améliore quelque peu. 

   

Visite du Général Leman en 1918

Fin 1917, le roi Albert l’autorise à accepter sa libération, le gouvernement allemand étant disposé à accorder celle-ci sans conditions. Le 19 décembre 191

7, le général Leman arrive à Bâle et le 1er février 1918 à Paris, où il est reçu avec les grands honneurs. Il s’installé à proximité du Havre et sa santé s’améliore quelque peu.