background image

4 L’Hôpital Anglo-belge 

Roi Albert 1er à Rouen

n

Grace à l’intervention généreuse du comité Anglo-français, de la Croix Rouge Anglaise, et de Miss
Dormer Maunder, déléguée de la London Red Cross, l’Hôpital Anglo-belge Roi Albert I
fut installé dans les locaux de l’école municipale primaire supérieure et professionnelle de Rouen 
( 22, rue Saint-Lô actuellement lycée Camille saint Saens ) et inauguré le 23 décembre 1914 en
présence du Ministre de la guerre, Baron de Broqueville.

Il comprenait, au début, 50 à 60 lits, mais trois mois après son inauguration, on disposait à Rouen de
350 lits environ. Vu l’affluence considérable des convalescents dont l’état nécessitait un traitement
physiothérapique, 2612 blessés belges y furent soignés. Il existait des annexes dans la région :
 
 L’une de 275 lits, à  Orival Saint Hellier, près de Bellencombre, dans les locaux qui recevaient les
colonies scolaires du 17 arrondissement de Paris), spécialisée dans les maladies vénériennes. 
1760 belges y furent soignés, l’autre de 325 lits à Saint-Aubin-Jouxte-Boulleng .

L'autre  installée à l'Hôtel Dieu de Rouen dans le pavillon de la maternité ouvrit ses portes le 31
décembre 1914 et ne ferma qu'en juillet 1919 ; près de 5000 malades et blessés belges y furent
soignés. 

Le Baron de Broqueville
Ministre de la guerre belge

 Miss Dormer Maunder
 déléguée de la London
 Red Cross